Les messages contraignants


Les  messages contraignants influencent  nos comportements. Ces messages  ou divers sont les suivants :


   1.       Sois parfait
   2.       Fais plaisir
   3.       Essaye plus fort
   4.       Soit fort ou ne montre rien
   5.       Dépêche-toi




Ils sont principalement hérités de notre éducation, par exemple : « tu dois travailler beaucoup pour réussir = ceux qui ne travaillent pas ne réussissent pas» ou encore « tu as réussi ton devoir = tes parents t’aiment ». Ces « petites » voix vont guider nos actes inconsciemment.

1. Sois parfait :
L’individu sous l’influence de ce message n’accepte que le parfait, le sans faute, ne voit que l’erreur ou ce qui manque, est trop exigeant pour lui-même et les autres, éprouve une difficulté à être satisfait de ses réalisations et de celles d’autrui. Sachons que le parfait est une quête permanente. Une personne soumise au message « Sois Parfait » a le visage sérieux et sévère. Elle est physiquement tendue et a un corps droit voire même raide. Ses mots sont souvent critiques. C’est quelqu’un qui donne beaucoup de détails et qui cherche sans cesse la petite bête.
Ses expressions les plus courantes sont : « il faut, je dois, … »

Le côté positif de ce message est la capacité à bien organiser.

2. Sois fort :
Difficulté à se livrer, à montrer ses blessures internes et ses faiblesses. Une personne sous l’emprise du message « Sois Fort » a souvent une expression froide et dure. Elle a tendance à faire peu de gestes, ses bras sont souvent croisés et ses mains rigides. Cette personne exprime assez peu ses émotions, sa voix est monotone et sans trace d’affection. Ses expressions favorites sont : « peu importe, sans commentaires, … »

L’aspect positif de ce message est la ténacité et la résistance.

3. Fais plaisir :
Besoin de se sentir accepté et aimé par tous. Une personne qui est sous l’emprise du message « Fais Plaisir » acquiesce souvent par des hochements de tête, recherche le consensus et veut éviter les conflits. Elle cherche à obtenir des compliments et a tendance à poser des questions manipulatrices. Ses expressions favorites sont : « c’est gentil, s’il vous plaît, …. »

Un message « fais plaisir » permet l’adaptabilité et la flexibilité.

4. Fais des efforts :
Se sent obligé de montrer à quel point il se démène, est moins intéressé par les résultats que par le travail lui-même. Le message « Fais des efforts » amène la personne à avoir des gestes saccadés, le visage crispé, une respiration retenue. Cette personne a une expression concentrée et attentive, le ton de sa voix est souvent las, elle ne termine pas ses phrases et ne va pas au bout de ses actions. Ses expressions favorites sont : « j’essaie, c’est dur, … » 

Le côté positif de ce message est la capacité à tenir bon.

5. Dépêche-toi :

Impatient, toujours à court de temps, ne supporte pas d’attendre. Une personne soumise au message « Dépêche-toi » a tendance à s’agiter, pianote avec ses doigts, se presse, tape du pied. Ses yeux sont actifs et ses sourcils froncés. Elle coupe souvent la parole et tire des conclusions rapides avant même la fin des explications. Ses expressions préférées sont : « abrégeons, dépêchons-nous, …. »

L’aspect positif de ce message est l’efficacité.


En fonction du message contraignant qui l’influence préférentiellement, une personne risque de saboter ses projets à des stades différents de réalisation ; le mot « projet » est à prendre au sens large.

 Pour qu’un projet réussisse, il faut qu’il existe. La personne doit donc choisir un projet parmi une série de possibilités. « Choisir c’est renoncer » dit le dicton. Une personne sous l’emprise d’un message contraignant « Sois fort » aura des difficultés à se contenter d’un seul projet. Elle voudra s’attaquer à plusieurs projets de front pour se prouver qu’elle est à même de les mener tous à bien.

Si la personne est sous l’emprise d’un « Fais plaisir », elle aura tendance à perdre du temps à aider les autres plutôt qu’à se concentrer sur son projet. Elle aura aussi du mal à trancher, à prendre des décisions difficiles, ce qui affectera la bonne marche du projet.

L’impatience d’un individu sous l’emprise d’un « Dépêche-toi » l’empêchera de se donner le temps nécessaire à la bonne réalisation du projet.

 Tout projet doit être bouclé. Une personne sous l’emprise d’un message « Fais des efforts » aura du mal à terminer un projet car elle risquerait de perdre l’occasion de montrer à son entourage à quel point elle travaille.

Pour pouvoir passer au projet suivant, il est nécessaire de faire le deuil du projet précédent. Un individu sous l’emprise d’un « Sois parfait » aura du mal à se satisfaire de la réussite de son projet précédent et de tourner ainsi la page pour accueillir le projet suivant. Le « Sois parfait » peut également être un frein au bouclage d’un projet dans le sens où l’individu voudra sans arrêt améliorer les choses avant d’estimer son projet accompli.


Il est primordial d’identifier ses messages contraignants « favoris » et les antidotes aux éventuels freins « chroniques » détectés dans la réalisation de ses projets. Par exemple, si son message contraignant principal est « Sois fort », il sera vigilant à choisir un ou deux projets à la fois, notamment dans la phase de choix des succès rapides et à ne pas surestimer ses forces ou celles de ses équipes en menant trop de combats simultanément.

Si son message contraignant principal est « Sois parfait », il veillera à distinguer les aspects prioritaires des aspects secondaires dans la réalisation du projet, à ne pas perdre de temps dans les détails empêchant le bouclage du projet, et à savourer avec l’équipe le travail accompli.


Pour contrer un message contraignant, il faut se donner des permissions :

• Sois parfait mais tu as le droit de faire des erreurs ;
• Sois fort mais tu as le droit d’avoir des émotions, des sensations ;
• Dépêche-toi mais tu as le droit de prendre ton temps ;
• Fais-moi plaisir mais tu as le droit de vivre selon tes valeurs (et non celles des autres) ;
• Fais des efforts mais tu as le droit d’atteindre tes propres buts et aussi, de te limiter.

Chacun d’entre nous a ses messages contraignants « favoris ». Nous devons être attentifs aux nôtres et particulièrement à leur impact potentiellement dommageable sur la réussite de notre rôle. Ce travail d’introspection sera utile à deux égards :

• tout d’abord, il nous donnera une prise de recul par rapport à notre propre mode de fonctionnement,
• ensuite cet exercice nous permettra d’identifier plus facilement les freins inconscients des membres de notre équipe.

Apprivoisons nos messages contraignants pour accroître nos performances et surtout évitons de construire des messages contraignants pour nos enfants, pour ceux que nous dirigeons.



Vous êtes un particulier ? Ces sujets vous intéressent ?
Découvrez les programmes de l'Ecole de Formation 
au Développement de l'Efficacité Individuelle . 
(Cliquez sur le logo)